Système technicien

|

|

Controverse

Automatisation, l’érosion des savoirs

Depuis une quinzaine d’années, l’essayiste américain Nicholas Carr nous livre régulièrement son analyse de l’influence des technologies de l’information sur nos modes de vie. Après The Shallows en 2010, qui tente de comprendre comment l’utilisation d’Internet altère nos façons de penser, The Glass Cage: Automation end Us, publié en 2014, étend son enquête au phénomène plus général de l’automatisation, dont les conséquences négatives sur l’individu et la société ne peuvent être quantifiées en temps ou en dollars.

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

La vie va vite, très vite, trop vite ?

À bien y regarder, l’histoire humaine relate une volonté : s’affranchir de la condition animale. Depuis l’aube de l’humanité, nous fabriquons des outils pour compenser nos insuffisances naturelles. Nos lacunes sont désormais comblées. En 2015, rares sont les confrontations nez à nez avec une bête sauvage au coin de la rue à la tombée de la nuit. Depuis tout ce temps, nous cherchons à parfaire nos outils, pour une toute autre raison : le gain de temps. Or, « si l’on ramène la durée de temps géologique à une année, l’aventure humaine ne représente que l’unique dernière heure du 31 décembre. » Tout comme le fabuliste en son temps, l’anthropologue nous avertit : rien ne sert de courir...

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Trombinoscope de la pensée technocritique

Contre la machine, pour l’humain, un trombinoscope de la pensée technocritique.

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Désajustement de l’esprit : vers l’homo instinctus

De la taille des silex à la programmation d’algorithmes, l’évolution de l’Homme et de la société est conditionnée par son rapport à la technique. À travers la création, l’appropriation et la pratique des objets techniques, l’homme développe des capacités cognitives. Selon la façon dont il pense, conçoit et perçoit la technique, il va produire une expression matérielle des rapports sociaux. Jusqu’ici tout va bien. Seulement, si la création technique s’emballe, si le progrès est pris d’une frénésie compulsive, si l’iPhone 6 chasse le 5 pour satisfaire la gloutonnerie des actionnaires de la pomme, cette belle mécanique évolutive qui a transformé les primates en humains a tendance à s’accélérer, s’enrayer, se désajuster.

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Du milieu naturel au milieu technique

Il y a 300 ans était fabriquée la première machine à vapeur qui servirait l’exploitation industrielle des mines de charbon. Coup d’envoi de l’extraction outrancière des énergies fossiles, l'enchaînement d’inventions et de perfectionnements techniques allait également engendrer un nouveau milieu, efficace et confortable. Les nouvelles générations d’hommes et de femmes qui y naissent s'accommodent aisément à cette société de l’abondance. Mais derrière les artifices et interfaces, la mécanique industrielle éventre toujours plus profondément notre planète. Au dessus de nos têtes, une nouvelle épée de Damoclès se balance. Elle ne concerne plus seulement notre survie en tant qu’individu mais en tant qu’espèce.

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Les objets techniques : poison ou remède ?

La technique est un pharmakon. Ce mot issu du grec ancien signifie que tout objet technique est à la fois un poison et un remède. Cette notion fut employée, pour la première fois, par Socrate dans Phèdre de Platon. Il critique l’écriture comme un support à double tranchant : technique permettant la diffusion et l’appropriation du savoir par tous mais également instrument destiné à façonner l’opinion, subtilisant la mémoire de l’esprit humain. Aujourd’hui, le Web est aussi pharmacologique que l’écriture. Il est un dispositif de contribution ouvert, gratuit et horizontal comme une industrie de captation, de ciblage et de traçage des données des utilisateurs. En ce sens, penser la technique revient à envisager collectivement la notion de « pouvoir » : capacité ou domination ?

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Jacques Ellul : le bluff technologique

Lorsqu’on débute une réflexion critique sur la technique, certains penseurs sont difficiles à occulter. Jacques Ellul est l’un d’eux. Son oeuvre, traduite en anglais à l’initiative d’Aldous Huxley et largement enseignée aux États-Unis, fut à l’inverse passée sous silence en France au XXe siècle. Elle refait aujourd’hui surface à une époque où de développement exponentiel des techniques pourrait bien se retourner contre l’homme. Critique de Marx, protestant assumé, non-aligné sur la doxa philosophique d’après-guerre, autant de tares qui éloignent Ellul de la bien-pensance de son époque et légitiment son évincement. On préfère le qualifier d’obscurantiste ou de « misotechnique ». Sa charge contre le « progrès » fut assurément féroce mais le réel objectif de ses soixante années d’étude n’était pas de vilipender la technique. Le cœur de sa thèse va à l’encontre de l’engouement techniciste pour proposer une nouvelle posture : la critique de la technique en tant que système.

Lire la suite

Système technicien

|

|

Controverse

Éditorial #01

Aujourd’hui, la Grèce est à feu et à sang. Hier, elle nous mettait en garde. Mandatés par l’Olympe, les frères Épimé- thée et Prométhée répartirent les attributs physiologiques parmi les mortels. Le premier dilapida ces qualités – force, vol, vitesse – parmi les animaux. Le second déroba le feu sacré aux dieux pour le transmettre aux hommes, leur enseignant les arts et techniques pour compenser leur absence de spécificité biologique. La mythologie grecque nous enseigne la singularité de notre espèce tout en nous déconseillant la posture d’Épiméthée : « celui qui réfléchit après ». Avons-nous compris l’avertissement ? Rien n’est moins sûr.  

Lire la suite